La gestion d’une société : quel partage des rôles entre l’entrepreneur et l’expert-comptable

Categories Les créateurs d’entreprisesPosted on
relation expert comptable

Dans un précédent article du coin des entrepreneurs, nous avons évoqué l’organisation que l’entrepreneur doit mettre en place pour gérer sa société. Nous prolongeons notre réflexion sur ce sujet en précisant le partage des rôles entre l’entrepreneur et l’expert-comptable.

  1. Le suivi administratif.La facturation et l’encaissement des clients, le suivi et paiement des fournisseurs, le suivi des notes de frais concernent l’entrepreneur. Bien sûr, comme nous l’avons vu dans l’article sur le démarrage de l’entreprise, ce dernier peut bénéficier des conseils de son expert-comptable pour mettre en place ce suivi.
  2. La tenue comptable et les déclarations fiscales courantesLa tenue comptable est le plus souvent assurée par l’expert-comptable mais rien n’interdit à ce qu’elle le soit par l’entrepreneur si celui-ci pense disposer du temps et des connaissances nécessaires. Cela peut être facilité par une implantation en mode Saas du logiciel comptable du cabinet. (voir les articles sur le mode Sass dans le coin des entrepreneurs)
    Les déclarations fiscales courantes, c’est-à-dire les déclarations mensuelles ou trimestrielles de TVA et les acomptes impôt sur les sociétés (IS), suivent généralement le même schéma que la tenue comptable : elles sont établies par l’expert-comptable s’il procède lui-même à la tenue ou par l’entrepreneur dans le cas contraire.
    Pour les déclarations fiscales moins courantes, par exemple la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) ou la taxe sur les véhicules de sociétés (TVS), c’est le plus souvent l’expert-comptable qui établit ou contrôle ces déclarations.
  3. L’établissement des comptes annuelsL’établissement des comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexe) et de la liasse fiscale est très généralement pris en charge par l’expert-comptable. Il est très rare que l’entrepreneur procède à se travaux ; mais il a légalement le droit de le faire.
  4. Le conseil dans l’accompagnement de l’entrepreneurIl y a une dernière partie qui est de fait du domaine exclusif de l’expert-comptable : c’est le conseil qu’il peut apporter à l’entrepreneur pour gérer et piloter au mieux sa société. Sur ce sujet, l’expérience de l’expert-comptable, basée sur des connaissances techniques et sur le traitement de très nombreux dossiers depuis plusieurs années, est irremplaçable.

En conclusion, il apparaît que l’entrepreneur peut décider du partage des rôles avec son expert-comptable pour la gestion de sa société. Cette organisation, et c’est souvent le cas, peut évoluer dans le temps, pour s’adapter au mieux au développement de la société.